rzrz
accueil / OUDÉPO / articles / documentation / bibliotheque / citations / liens / off
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Brunner, Convention de Bâle, Convivialité, DEEE, Orwell, Reagan, Tchatcher, Turing, accélération, biotechnologies, boycott, capitalisme, chronopolitique, communauté, crime, croissance, cuistre, cybernétique, design, dispositif, diététique de la déconnexion, doudou, dromosphère, dystopie, décroissance, désobéissance civile, esclavage, fablab, fichage, géolocalisation, hétéronomie, inadaptation, industrie, insoutenable, institution, liquidité, luddisme, mathématiques, militaire, mobile, mode de production, mode de vie, modernité, nanotechnologies, nomade, nucléaire, néolibéralisme, objet transitionnel, obsolescence, ordinateur, outil, piqueteros, politique, politique de pression, pollution, post-modernité, profanation, propriété intellectuelle, ringard, révolution industrielle, sit-in, société du contrôle, société du spectacle, surveillance, technique, technologie, technoscience, travail, téléphone portable, télétravail, uranium, usure, von Neumann, économie, énergie, éolien


« Le néolibéralisme est une doctrine économique de la globalisation et de la privatisation qui s'appuie sur des régimes sécuritaires et policiers. Il est devenu majoritaire quand Margaret Thatcher et Ronald Reagan vinrent au pouvoir en 1979 et 1980. Accompagnant la privatisation et la propagande néolibérale, se sont installé aussi leur pendant idéologique, le néo conservatisme, qui nourrit la police et le militarisme. L'esthétique dominante de la période fur le post-modernisme, un style caractérisé par l'ironie, l'éclectisme, la vitesse, une subjectivité épistémologique qui le rendait incompatible avec une "politique de l'identité", et le refus de voir une unité dans l'histoire. »

Peter Linebaugh, histoire des communs : l'ombre portée de la grande charte in libres savoirs, Caen, 2011, page 268




« La gouvernance néo libérale et l'édiction des normes qu'elle impose soulèvent cependant un certain nombre de paradoxes. Les néolibéraux rejettent, en théorie tout au moins, les formes de monopoles institutionnalisés, qu'ils soient publics ou privés. Or, du fait de leur grand enthousiasme pour de forts droits de propriété intellectuelle, qui se traduisent par l'institutionnalisation de monopoles et la mise en oeuvre de régulations biaisant la concurrence, ils se trouvent en porte à faux avec l'orthodoxie qu'ils défendent. »

Gaelle Krikorian, accès à la santé ou renforcement des droits de propriété intellectuelle in libres savoirs, Caen, 2011, page 112




---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Rzrz, 2011-2019 / email : reset (at) rzrz.org / IRC : #rzrz@irc.freenode.net (webchat)